Virtualisation

Comment rationaliser vos dépenses informatiques et concevoir une architecture globale

Les évolutions de l’informatique nous font gagner en efficacité mais rendent en même temps l’informatique plus complexe. L’administration des serveurs se complexifie, leur utilisation est rarement optimisée, ce qui entraîne notamment des coûts électriques importants pour les entreprises. Face à ces constats, de plus en plus de sociétés se tournent vers la virtualisation.

Qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation est une technologie qui permet d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation sur une même machine physique (serveur ou ordinateur). Le matériel informatique, qui est souvent sous-utilisé, est alors optimisé. De ce fait, vous diminuez vos besoins en matériel et gagnez en efficacité.

Réduction des coûts de matériel

La virtualisation permet de réduire le nombre de serveurs physiques de son parc informatique. En virtualisant plusieurs systèmes et applications sur un même serveur, l’entreprise minimise ses achats de machines et réalise des économie par mutualisation (consommation électrique, entretien physique, surveillance, support, compatibilité matérielle, etc.).

Augmentation de la sécurité

Les mécanismes de la virtualisation permettent d’isoler des systèmes et des applications au sein de containers virtuels. La virtualisation offre ainsi aux entreprises un moyen pour optimiser la sécurité de leur système d’information.

Vers une informatique plus propre

La virtualisation s’inscrit en droite ligne d’une politique de GreenIT (informatique verte). Elle permet aux entreprises de réduire leur empreinte carbone et de se conformer aux politiques gouvernementales en vigueur sur le sujet (réduire leur empreinte de 80 % en 2020).

Gain de productivité

Grâce à sa flexibilité et aux possibilités offertes par les machines virtuelles, la virtualisation lève certains barrages à la productivité en entreprise. Elle fluidifie certains processus inhérents au fonctionnement de l’entreprise.

VIRTUALISER, pourquoi ?

Réaliser des économies

En réduisant le nombre de serveurs, vous adoptez une démarche de réduction de votre consommation électrique.

Hyper-V, l’Hyperviseur de Microsoft est intégré, sans supplément de coût, au système d’exploitation Windows 2012 serveur

Sécuriser

En déployant un PRA (Plan de reprise d’activité), le travail continue en cas d’interruption accidentelle d’un serveur.

– Mise en place d’un plan de reprise d’activité en cas de dysfonctionnement
– Automatisation des reprises d’activité
– Redondance des éléments
– Plan de sauvegarde – Restauration

Rationaliser

Avec la virtualisation, vous utilisez mieux vos serveurs et faîtes passer le taux d’usage moyen de 8-15% à 30-40%.

Présentation générale de VMware ESXi

La grande différence de ce produit par rapport aux autres solutions VMWARE est qu’il s’installe directement sur la couche matérielle (on parle d’hyperviseur Bare Metal). Il n’est pas nécessaire d’installer un système d’exploitation « hôte » pour installer VMware ESXi. VMware ESXi est donc un hyperviseur qui permet une gestion plus précise des ressources pour chaque machine virtuelle et de meilleures performances.

La solution VMware ESXi est la solution la plus industrielle de la gamme. Vmware ESXi est un système d’exploitation ou hyperviseur basé sur une distribution RHEL5 (RedHat Linux 5) modifiée. Une machine virtuelle est en fait un assemblage de plusieurs fichiers. Ces fichiers sont créés sur un système de fichiers appelé/formaté vmfs. Ce système de fichiers possède plusieurs caractéristiques, la plus signifiante est qu’il est capable de gérer plusieurs connexions concurrentes. Il faut bien sûr que cet espace soit commun à tous les serveurs ESXi (SAN par exemple). ESXi dispose également de mécanismes très précis pour la gestion de la mémoire partagée

AMMI DSI
Un soucis ? une question ? Demandez à être rappelé par nos conseillers.
Nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.
ÊTRE RAPPELÉ
Merci. Vous allez être rappelé dès que possible.